Dans sa boutique Saveurs de nos terroirs, Justine Grard défend un terroir de qualité à emporter dans un panier.

Le goût en première ligne

Elle vient de reprendre les rênes de l’affaire familiale.  À Béhagnies, aux confins du Pas-de-Calais, Justine Grard défend un terroir de qualité à emporter dans un panier.

Les habitués qui pénètrent dans sa boutique l’appellent tous par son prénom. Et inversement. Les nouveaux finiront eux aussi par la tutoyer tôt ou tard.Car Justine Grard possède un don précieux : celui de mettre à l’aise. Une seconde nature bien utile quand on est« ambassadrice du terroir de sa région. » Avec un millier de références, Saveurs de nos terroirs est la définition-même de l’embarras du choix. Car si papa Guy a commencé par vendre des tulipes en front de rue, sa fille déploie ici, en première ligne comme lui, un camaïeu de plus de mille produits.

Un parfum de France
Camembert de la Ferme du Vinage (Roncq, 59), champagne Biberon-Berranger (Bonneuil, 02), Perlé de Groseille de Delobel & fils (Loison-sur-Créquoise, 62), conserves du Coin Goûteux (Saint-Valéry-sur-Somme, 80) :« Les trois-quarts de nos références viennent des Hauts-de-France. Forcément, on tire de la fierté à valoriser des savoir-faire », précise Justine. Selon le précepte parental, « en tant que cliente n°1, je goûte tout et connais la quasi-totalité des producteurs. » Fait assez rare pour être souligné, ici le visiteur peut avoir un accent british très prononcé.Comme le suppute Justine, il vient respirer« un doux parfum de France. »Une curiosité due à la proximité des lieux de mémoire comme l’Historial de Thiepval ou le Musée 1917 à Bullecourt.

Haut des paniers
Mais les touristes du Commonwealth sont minoritaires. Le gros des troupes vient des alentours remplir son propre panier ou s’en procurer un tout neuf en osier. Car à Béhagnies, on pense aussi au contenant. Ainsi, une trentaine de références attendent le chaland comme n’importe quel produit de consommation. A Saveurs de nos terroirs, on ne vous force pas à acheter.On vous conseille en fonction de vos goûts ou de l’événement. « La seule règle est qu’on ne touche ni les fruits ni les légumes, précise Guy Grard. Oh pas par sectarisme mais pour choisir le meilleur. Quand on travaille le frais, il faut être particulièrement vigilant. »Au musée aussi on regarde avec les yeux. C’est sûr, le terroir, c’est bien du patrimoine.

Saveurs de nos terroirs
3 bis, rue Nationale
62 121 Béhagnies
Tél. : 03 21 07 29 39
www.saveursdenosterroirs.fr
Facebook : Saveurs de nos terroirs

Ouvert le lundi de 14h à 19h, du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 19h, le samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Pour géolocaliser le point de vente

« Le terroir est un patrimoine que l’on doit défendre comme un lieu touristique. »
Justine Grard, Saveurs de nos terroirs à Béhagnies (62)

Avec le soutien de :