Derrière un produit, il y a toujours une histoire. À Conserveries et Terroirs, on vous les raconte. Et ouvrir un bocal, c’est libérer une partie de notre patrimoine culinaire

Ici on raconte des histoires

Il explique et conseille avec goût et bagout. À Conserveries et Terroirs, Eddie Dumez est un peu un sherpa du terroir. Un guide de haute volée qui promeut autant les produits de la Conserverie Saint-Christophe que ceux réalisés par ses amis et confrères. Autant vous le dire tout de suite, vous n’êtes pas sortis du refuge.

Bon et local = bocal

Saint-Christophe est une célèbre conserverie tout juste trentenaire située à Argoules (80). C’est aussi le saint patron des voyageurs qui vous mènera au Touquet. Là où se trouve l’une des deux enseignes régionales Conserveries et Terroirs. Une vitrine où l’on trouve la totalité des quelque soixante-dix produits soigneusement alignés sur des étagères en bois. Un lieu intemporel « comme les étiquettes qui n’ont pas changé depuis 1990 », souligne Eddie Dumez, volubile responsable de la boutique. Pour lui, retenir trois recettes est, si l’on peut dire, un dilemme cornélien. « Mais puisqu’il le faut... Je dirais le potjevleesch parce que c’est notre carte de visite, le pâté aux rattes du Touquet parce que c’est hyper local et enfin le gâteau battu car c’est inattendu. » Quant au bocal, il n’a que des avantages. Il conserve trois ans et « permet de voir ce qu’on mange sans tricher. »

Une histoire, un prénom

Il y a les sablés d’Alexandre (Manufacture du Touquet), la Quentovic le Grégoire (Beaurainville, 62), la Terre d’Opale d’Eric (Baincthun, 62), les whiskies d’Hervé (Passel, 60), les confitures de Marie-Paule (Vismes, 80), le genièvre de Lionel (Houle, 62). À Conserveries et Terroirs, on ne vend pas au kilomètre, « on raconte une histoire que l’on tient des producteurs eux-mêmes. C’est tout l’intérêt, le sel du métier », souligne Eddie. Un sel qui depuis peu vient des Deux-Caps. D’un certain Xavier qui entend bien rehausser nos bons petits plats. Vous l’aurez vite compris, dans cette boutique, on fait la part belle à l’authenticité, « aux richesses des terroirs de l’arc de la manche », comme l’indique le slogan maison. Quitte à faire une longueur de plus pour un calvados de Théo (Sotteville, 50) ou deux pour des raviolis de poissons (Penmarch,27).

Conserveries et Terroirs,
117, rue de Metz
62 520 Le Touquet. Tél. : 03 21 06 43 56

https://conserveries-et-terroirs.fr -
Ouvert tous les jours de 10h à 13h et de 15h à 19h. (horaires habituels - à vérifier en cette période covid)

Facebook : https://www.facebook.com/conserveriesetterroirs/

Pour géolocaliser le point de vente

« Mettre en valeur des parcours de vie est essentiel pour parler terroir. »
Eddie Dumez, Conserveries et Terroirs au Touquet (62)

Avec le soutien de :