Du vrac bien ordonné chez locavrac à Abbeville avec Julie et Guillaume

Du vrac bien ordonné

C’est une boutique comme on aimerait en voir plus souvent car elle donne du sens à nos achats. À Locavrac, on consomme d’abord des produits du coin, on bannit le gaspillage et en plus, on ne vous cache rien.

Elle a 80 ans et vient remplir sa bouteille d’huile à la bonbonne. Contre toute attente, cette mamie illustre le renouveau « même si nous n’avons pas de profil type », concèdent Julie et Guillaume. Quand il crée Locavrac, le jeune couple est convaincu que vrac et local répondent à une double aspiration enfouie en chacun de nous : moins gaspiller et«valoriser le terroir environnant. » Le tout favorisant l’humanisation de nos rapports à la consommation.   

Plus humain en Somme
Les premières personnes que vous voyez chez Locavrac, c’est Marc et sa Spiruline, Camille et ses escargots, Hugues et ses fromages… La plupart des producteurs ont en effet leur bouille sur une carte avec leurs produits associés. Pas fréquent mais tellement « rassurant pour le consommateur qui peut aller au-devant de l’étiquette », plaide Guillaume Delgove. Mais il y a mieux encore. Tous les quinze jours, l’un d’eux s’échappe du trombinoscope géant et vient parler de ses produits avec les clients. La recette cartonne. De leur côté, les gérants de la boutique s’engagent à se rendre sur les lieux de production « ne serait-ce que pour savoir parler de ce qu’on vend et comprendre la démarche de chacun. »

Juste dosage
Le client qui hier se contentait de survoler l’étiquette prend aujourd’hui les devants. Et ses contenants aussi. Bocaux, Tupperware, bouteilles vides. L’idée de départ inscrite dans le nom même Locavrac connaît un réel succès d’estime. Motivés par la chasse au gaspillage, les clients sont devenus maîtres ès dosage. Tout y passe : pâtes, farine, lentilles corail, en direct de Matigny, de Cahon et de Wanel. Trois villages de la Somme.« Mais on ne s’arrête pas au critère géographique » note Guillaume. « La qualité et le prix ont toute leur importance. » Chez Locavrac, on peut se procurer du quinoa en vrac de Ognes (60) et même faire le plein à la fontaine de pâte à tartiner de la Maison Maxime d’Etalondes (76). « Finalement, chacun ici peut faire ses achats en fonction de ses convictions profondes », conclut Julie. Il y en a bien qui viennent pour six panna cotta de la Ferme du Pont Neuf à Eplessier (80).

Locavrac,
10, boulevard de la République
80 100 Abbeville.
Tél. : 03 22 28 34 08
www.locavrac.com 
Facebook Locavrac Abbeville

Ouvert du mardi au vendredi de 9h à 13h et de 14h30 à 19h, le samedi de 9h à 18h. (horaires à vérifier)
Pour géolocaliser le point de vente

« Remettre l’humain au cœur de la réflexion. »
Julie Depoilly et Guillaume  Delgove, Locavrac à Abbeville(80)

Avec le soutien de :