La Brasserie 3MONTS fête ses 100 ans cette année, sans complexes ! Retour sur cette success story familiale

Une brasserie centenaire

On dit les Flamands têtus et fidèles. On ajoutera créatifs et audacieux. Indépendante et familiale, depuis plus de 100 ans, la Brasserie 3MONTS, à Saint-Sylvestre-Cappel, en est l’exemple. Son héritage : un savoir-faire brassicole sans cesse renouvelé, entre tradition et innovation.

12 000 bouteilles à l’heure ; 7 formats de bouteilles différents ; des « clics » », des « pschiiiits », des « tac-à-tac » : le ballet, bien rodé, est impressionnant. Ce jour-là, la nouvelle cuvée « Héritage Céréales » va laisser place à la « Héritage Levure » sur la chaîne d’embouteillage flambant neuve de la Brasserie 3MONTS. Cette gamme créée spécialement pour ses 100 ans, est dotée d’un bouchon mécanique, pour une version consignée, une nouveauté. Et cela demande de sacrés réglages pour que se déroule sans couacs la mise en bouteilles des 140 hectolitres prévus.

La Brasserie 3MONTS a produit 78 000 hectolitres de bière en 2019, à 80 % commercialisés en GMS. Elle vise les 140 000 hl, d’ici 2026. Depuis l’arrivée de Pierre Marchica en 2011, l’arrière-petit-fils du fondateur de la brasserie dite alors « de Saint-Sylvestre » jusqu’en 2019, l’outil de production n’a cessé de se renouveler et de se moderniser, avec 10 millions d’euros investis depuis 10 ans.

Bon sang ne saurait mentir

L’histoire familiale, mêle passion, ambition et bon sens. Rémy Ricourt, l’arrière-grand-père, rachète en 1920 une ancienne malterie pour en faire une brasserie malterie. Puis Pierre, formé à l’école des brasseurs de Nancy, marque l’histoire de la brasserie en créant la marque Du Moulin avec des bières de type Boch et Pils. Voilà les oncles, Serge et François, qui créent l’iconique 3MONTS en 1984, une bière de dégustation qui représente toujours 75 % de la production actuelle. Et aujourd’hui Pierre, brasseur nouvelle génération, l’héritier de cette saga brassicole. « J’ai commencé par mettre les bouteilles sur un tapis, on n’est pas brasseur parce qu’on est « fils de » ou « neveu de ». Nous sommes la dernière brasserie familiale de Flandre française d’origine encore en activité. J’ai le devoir de transmettre nos valeurs flamandes et intemporelles aux générations futures : la générosité, la sincérité, la force de caractère. En s’adaptant au goût des consommateurs, en mettant du cœur dans nos produits, révélateurs de la richesse de notre terroir. C’est ça notre challenge», explique celui qui est aussi à l’aise en salle de brassage, que sur un tracteur au cœur de la houblonnière bio, plantée à côté de la brasserie. « Elle permettra de réaliser 3000 hl de la 3MONTS Bio, explique-t-il, dans la rue de la brasserie. Il y a 100 ans, l’approvisionnement en matières premières se faisait facilement, les producteurs étaient voisins des brasseries. Aujourd’hui, la production de houblon n’a de cesse de diminuer. Cette houblonnière en voie de certification bio est un gage de pérennité et de qualité du produit. » Sur cet immense site de 16 000 m2 devait avoir lieu une grande fête d’anniversaire, esprit kermesse flamande, annulée en raison du contexte sanitaire. Rendez-vous en 2021, pour les 101 ans !

  • Trois monts ont donné son nom à la brasserie : le mont des Cats, le mont des Récollets et le mont Cassel, tous visibles depuis la passerelle de la brasserie.
  • La gamme : une dizaine de bières avec la 3MONTS, La 3MONTS Saison et ses deux houblons, la Bio avec du houblon bio (de Poperinge), La Triple, la Houthakker (Houtland Pale Ale), la gamme Du Moulin, etc. À retrouver sur : https://www.3monts.fr/

Texte : Claire Decraene
Extrait du magazine Parlons Saisons, n° 18

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

 

Pour découvrir d'autres portraits de brasseurs en Hauts-de-France,
découvrez le magazine PARLONS SAISONS, spécial Bières