Les Vergers Tellier au Quesnoy sont la preuve que la pomme est tout sauf un fruit défendu. La boutique, située aux portes de l’Avesnois, regroupe la quintessence pur jus du patrimoine gastronomique régional.

Tomber en « pommoisson »

Des trente hectares de pommeraie, nous n’en apercevons qu’une partie depuis le restaurant attenant à la boutique. Au Quesnoy, l’amour que les Tellier vouent à la pomme est aussi profond que les racines d’un fruitier. Depuis cinq générations en effet, ils bichonnent, récoltent, vendent en vrac et transforment l’un des emblèmes des Hauts-de-France.

La pomme dans tous ses états

« Un pommier, c’est un enfant. Pour qu’il donne le meilleur de lui-même, il faut le chérir et surtout être vigilant durant sa phase de croissance », soutient Christophe Tellier. De cet amour indéfectible naîtra alors l’un des fruits les plus vertueux qui soient. Aux Vergers Tellier la pomme dévoile des rondeurs et des teints différents selon qu’elle se prénomme Gala, Cybèle, Pirouette, Rainette, Belle de Boskoop, Court-Pendu ou Gueule-de-Mouton. Même si elles sont toutes à croquer, au sens propre comme au figuré, les hautes-tiges des Vergers Tellier se retrouvent aussi en cidre, en gelée et bien sûr en jus. Dans ce dernier cas, elles peuvent même être mélangées à des framboises, des poires ou des fraises.

Le pommier qui cache la forêt  

Les pommes en sont certes les reines mais le royaume Tellier accueille bien d’autres sujets susceptibles de séduire le visiteur, quel que soit son âge. Les enfants par exemple repèrent tout de suite le coin bonbons où Briques de Marly, Chiques de Bavay et autres Sottises de Valenciennes illustrent le savoir-faire local en matière de confiserie. De leur côté, les parents semblent irrémédiablement aimantés par le rayon bières avant d’être impressionnés par le « nombre de bonnes brasseries qui irriguent le territoire. » Citons la BarB, l’Amblise ou encore la très prometteuse Brasserie traditionnelle de l’Avesnois juste à côté. Car la particularité des Vergers Tellier est de valoriser les produits du secteur. Et si la maison réalise ses propres tartes au sucre ou au maroilles, elle n’hésite pas à faire la promotion des fromages des fermes du Pont des Loups (Saint-Aubin) et de Cerfmont (Maroilles). Des produits qui, à coup sûr, s’accordent parfaitement les uns avec les autres.

Les Vergers Tellier,
200, route de Valenciennes
59 530 Le Quesnoy.
Tél. : 03 27 26 29 06 –
www.lesvergerstellier.com
Ouvert 7j/7, de 8h à 12h30 et de 14h à 19h.

Facebook Les vergers Tellier