Découvrez les boutiques les plus proches de chez vous !

 

 

Moins de Km(s)

Virginie COIN

Coeur de Picardie

  • Boisson
  • Produits frais
  • Produits secs

24 Avenue du Château
60360 CREVECOEUR LE GRAND
TEL.: 03 44 48 16 97

Mardi :
9h30 - 12h30 14h30 - 19h
Mercredi :
9h30 - 12h30 14h30 - 19h
Jeudi :
9h30 - 12h30 14h30 - 19h
Vendredi :
9h30 - 12h30 14h30 - 19h
Samedi :
9h30 - 12h30 14h30 - 19h


On se souvient tous de ce qu’on faisait le jour de notre première rencontre avec un Cœur de Picardie. Depuis dix ans, la petite madeleine gorgée d’eau-de-vie de pomme aiguise nos sens comme celle de Proust déclenche une réminiscence. Inventé par Virginie Coin avec l’aide de grand-mère Marie et de maman Mimi, ce lointain cousin du baba au rhum n’a d’hermétique que le bocal dans lequel il baigne. Tout en lui évoque le partage. A l’image de la boutique de Crèvecœur-le-Grand, grande ouverte sur son terroir.

Droit au cœur

Quel crédit accorder à l’atavisme quand on est tout à la fois petite-fille d’agriculteurs et de mineurs de fond, sinon que l’amour de la terre et le respect des hommes font partie de nos gènes ? Inconsciemment ou non, Virginie Coin a réuni sa double ascendance dans un bocal sous la forme d’un moelleux gâteau imbibé d’eau-de-vie de pomme : le Cœur de Picardie. « Tout est parti de là », explique-t-elle. De son papa artisan-carrossier qui l’a « convaincue d’inventer la version picarde du baba à l’Armagnac. » Dix ans plus tard, le Cœur de Picardie bat à plein régime dans le terroir. Les bonnes années, 15 000 bocaux[1] sont confectionnés dans la boutique homonyme de Crèvecœur-le-Grand. Mais là ne s’arrête pas l’histoire. Outre des sablés, Virginie développe une gamme qui « défend l’identité d’un territoire » et s’attaque aux icônes culinaires. De sa cuisine-laboratoire sortent notamment sa propre version de la ficelle picarde, du bisteu[2] et de la flamiche au maroilles. Succès total. 

Droit à l’estomac  

C’est important le terroir car « il reflète ce que nous sommes », pense sincèrement Virginie Coin. Ainsi, on pourrait affirmer que les Hauts-de-France sont aussi inattendus que ce bourguignon de bœuf d’Angus concocté par des Hommes et des Bœufs (Le Plessier-Huleu, Aisne). Bien entendu, ils sont festifs, à l’image de la Mascotte et de la Caroline, deux bières artisanales réalisées à Corbie (Somme). La région a un profond respect pour l’Histoire, comme Dame Claudine (Dammard, Aisne), à l’origine d’un Claret dont la recette s’inspire de manuscrits du 12è siècle. Pour résumer, à Cœur de Picardie, on sait mettre en avant le travail des autres. Les pommes de la Ferme de Moismont (Le Boisle, Somme), les pâtés de canard au vieux-Marc des Canardises des Trois Vallées (Condée-en-Brie, Aisne), la viande de la Ferme des Trois châtaigniers (Villers-Tournelle, Somme), le gin sauvage Ergaster (Passel, Oise)…   

[1] Le Cœur de Picardie existe dans quatre formats : 190 g., 350 g., 500 g. et 950 g.

[2] Tourte à base de pommes de terre, de lardons fermiers et de crème fraîche.

Découvrez le réseau des "Boutiques de nos terroirs – Ici produits des Hauts-de-France", des boutiques proches de chez vous !

Avec le soutien de :