Mi-boutique mi-estaminet, l’Estaminette est un repaire de gourmands aux avant-postes du Vieux-Lille. Une auberge remplie de bons produits.

L’auberge du Vieux Lille

La première impression est souvent la bonne. Quand on franchit le seuil de l’Estaminette, on pénètre dans un autre monde. Précisément celui de Sébastien Pollet. Un homme affable qui vous accueille à bras ouverts. Amateur d’objets en tout genre « pourvu qu’ils aient quelque chose à dire », ce touche-à-tout ne réunit dans sa petite boutique du Vieux-Lille pas moins de 400 références de produits du terroir.

Cap au Nord

« A part la cassonade blonde et le sirop de Liège, vous ne trouverez ici que des produits du Nord », admet Sébastien. Il faut dire qu’il en est lui-même un pur produit. Un vrai de vrai. L’arbre familial – Roubaix côté papa, Tourcoing côté maman – prend racine au 12e siècle ! Et par un effet miroir, le discours de Sébastien est bien du 21e. « Mais par où commencer… » Par des Apérigaufres la Dunkerquoise (Bergues), histoire de se mettre l’eau à la bouche. Et avec ça ? Une petite terrine d’endives braisées de chez Lucullus (Valenciennes) ou quelques rondelles de saucisson au maroilles des Salaisons artisanales Noreni (Bayenghem-lès-Eperlecques) qu’on pourrait savourer avec une larme de genièvre des frères Persyn (Houlle). « Ce que j’apprécie, c’est de croiser les saveurs. Généralement, ça fonctionne bien. » Ce qu’il aime surtout, c’est la bière dans toutes sa complexité. Une cuvée des Jonquilles « légèrement amère », une Triboulette « rafraîchissante », une triple Saint-Glinglin « avec des notes épicées. »

L’Estaminette côté assiette   

En parlant d’épices, figurez-vous que Sébastien Pollet raffole du pain d’épices. A l’Estaminette, il en propose dans deux versions (nature et sucrée) quand il ne l’incorpore pas lui-même dans sa carbonade flamande à la bière de Jenlain ambrée. Eh oui, ici, il n’y a qu’un pas entre l’Estaminette et l’Estaminet lillois. Pour ainsi dire, les deux font chambre commune depuis deux ans maintenant. Alors Sébastien en profite pour faire découvrir en toute discrétion à ses hôtes les saveurs du Nord. Son mi-cuit chocolat/carambar en est le parfait exemple. Que vous soyez de passage en boutique ou à table, vous vous attarderez sans doute sur quelques éléments de décor pour le moins atypiques. Des fourches de brassage, des porte-fûts de bière, une authentique maquette de moulin flamand, une collection de pipes, une lampe à huile et un blason de la ville de Lille du 17e siècle. Et des paniers que vous aurez garnis à ras bord de ces bons produits.    

L’Estaminette
21, rue de la Barre
59 000 Lille.
Tél. : 03 66 73 34 33
www.lestaminette.com

Retrouvez la boutique sur son compte Facebook