Babelutte de Lille

Historique

La première mention d'un bonbon appelé babelutte remonte à la fin du XIXe siècle : les marchands chiffonniers de Roubaix et Tourcoing échangeaient cette friandise contre des chiffons, du vieux fer… que leur remettaient les enfants. En vieux français, babelutte signifie bagatelle, babiole.

Une autre histoire raconte que, dans les années 20, un jeune confiseur s’était lancé dans une série d’expérimentations dans sa sucrerie afin d’inventer un bonbon bien à lui. Un jour, trop occupé à papoter avec sa femme, il oublia la cuisson de son sucre et de son beurre. Ce mélange se solidifia et donna un excellent bonbon, qu'il nomma babelutte (du mot flamand "babbelen" qui signifie bavarder).

Production

Ce bonbon est semblable à un caramel rectangulaire de couleur marron foncé. Il est composé de sucre, beurre, lait, vergeoise et vanille.

Le saviez-vous

Selon les secteurs, la babelutte est aussi nommée "babillard".

Avec le soutien de :