Babelutte de Lille

Historique

La première mention d’un bonbon appelĂ© babelutte remonte Ă  la fin du XIXe siècle : les marchands chiffonniers de Roubaix et Tourcoing Ă©changeaient cette friandise contre des chiffons, du vieux fer… que leur remettaient les enfants. En vieux français, babelutte signifie bagatelle, babiole.

Une autre histoire raconte que, dans les annĂ©es 20, un jeune confiseur s’était lancĂ© dans une sĂ©rie d’expĂ©rimentations dans sa sucrerie afin d’inventer un bonbon bien Ă  lui. Un jour, trop occupĂ© Ă  papoter avec sa femme, il oublia la cuisson de son sucre et de son beurre. Ce mĂ©lange se solidifia et donna un excellent bonbon, qu’il nomma babelutte (du mot flamand « babbelen » qui signifie bavarder).

Production

Ce bonbon est semblable à un caramel rectangulaire de couleur marron foncé. Il est composé de sucre, beurre, lait, vergeoise et vanille.

 

Le saviez-vous

Selon les secteurs, la babelutte est aussi nommée « babillard ».

 

Quand on parle de sucreries traditionnelles, vous ne pouvez pas passer à côté des gaufres fourrées !

Avec le soutien de :