Betterave

Historique

La betterave est un légume très ancien, déjà apprécié des romains. Au moyen-âge, la compote de betterave est l'accompagnement idéal d'un rôti. Au début du XXème siècle, par divers croisements, on obtient la betterave rouge tel qu'on la connaît aujourd'hui.
Autrefois, les ouvriers agricoles mangeaient la betterave sucrière en salade avec une vinaigrette ou en ragoût à la place des pommes de terre. Les feuilles étaient consommées comme les épinards. Mais ces pratiques ont disparu : c'est la betterave rouge que nous dégustons aujourd'hui. Elle a été introduite en France au XVIe siècle par François 1er, qui en avait fait la découverte en Italie.

Production

Quatre variétés de betteraves sont cultivées dans la région : la betterave rouge, la betterave sucrière, la bette pour la côte de ses feuilles et la betterave fourragère pour l'alimentation des animaux. La récolte se fait de fin septembre à fin décembre.

Cuisine

On la consomme le plus souvent froide avec une vinaigrette. Mais elle peut être également préparée chaude en émincés ou servir de base pour l'élaboration d'une sauce.

Santé

Appelée également "betterave potagère", la betterave rouge est un aliment riche en fibres et peu calorique (40 kg-calories pour 100 grammes) disposant d'un goût légèrement sucré.

Le saviez-vous

Au moment de Noël, à Boulogne, les enfants vont de maison en maison en portant une lanterne nommée "guénel" : c'est une betterave fourragère sculptée en forme de tête avec une bougie à l’intérieur : ils chantent et réclament bonbons, gâteaux et menue monnaie.

Avec le soutien de :