Coquille de Noël

Historique

Traditionnellement, les boulangers-pâtissiers fabriquent au moment de Noël un gâteau fait de farine, de lait, d’œufs et de beurre appelé coquille. Deux origines peuvent justifier ce nom singulier : en flamand, en allemand et en hollandais, le mot « kocke », que l’on prononce « couque », signifie gâteau. Ou peut-être vient-il de la forme qu’avait primitivement ce gâteau.

Aujourd’hui, la coquille a un corps renflé, avec une « tête » à chaque extrémité, forme qui n’est pas sans rappeler celle d’un enfant emmailloté… La croûte est marron, et la mie est jaune et moelleuse.

Le saviez-vous

Autrefois, les enfants trouvaient, en se réveillant le jour de Noël, une coquille et une orange dans leurs sabots placés près de la cheminée. Aujourd’hui encore, à l’école, une coquille est bien souvent offerte par la mairie à chaque élève.

Merci à amandinecooking.fr pour cette photo réalisée par ses soins.

Avec le soutien de :