Limonade

Historique

Au début du siècle, la région Nord-Pas de Calais comptait plus de deux mille brasseries artisanales. Ces brasseries locales, de taille réduite, cumulaient la plupart du temps l'activité de brassage avec la fabrication de limonade et le commerce de boissons. La fabrication de limonade s'explique par la valorisation des excédents de gaz carbonique générés par la fermentation de la bière.

Aujourd'hui, le Nord-Pas de Calais compte encore une vingtaine de brasseries. Mais seulement quelques-unes utilisent encore ce procédé. Par contre, une société artisanale s'est spécialisée sur ce créneau. La limonade y est encore conditionnée en bouteilles de verre avec le traditionnel système de bouchon mécanique.

Production

Les composants de la limonade sont très simples : de l'eau, du sucre, de l'acide citrique et du gaz carbonique pour la limonade nature, auxquels on ajoute des arômes pour les limonades aromatisées (les variétés les plus courantes étant citron et orange).

Le saviez-vous

Pour séduire le consommateur, une limonaderie artisanale a élargi la gamme des parfums. Connaissez-vous la limonade au coquelicot, à la rose, à la violette ou encore à la banane verte ?

Avec le soutien de :