Cabillaud

Historique

Le cabillaud est un gros poisson des mers froides. Il était déjà consommé après séchage chez les Vikings. À la fin du Moyen Âge, la Norvège en approvisionnait presque toute l’Europe d’où le nom de « morue de Norvège ». Ce poisson des côtes de l’Atlantique Nord a longtemps été un aliment de base et une denrée stratégique, car, grâce à lui, une ville pouvait tenir en cas de siège.

Production

Consommé frais sous le nom de cabillaud, on l’appelle « morue » dès qu’il est salé. En France il existait jusqu’à une époque récente deux pêches distinctes, l’une pour le cabillaud, l’autre pour la morue salée à bord. L’espèce subit une pression de pêche considérable, particulièrement dans les mers du Nord.

Cuisine

Un saut en cuisine pour découvrir ce produit vous tente ? Nous vous proposons une de nos recettes : Dos de cabillaud en écailles de pommes de terre et son beurre blanc au cidre.

Santé

Du foie de ce poisson on tire une huile, l’huile de foie de morue, riche en vitamines A et D.

Avec le soutien de :