Lait

Historique

Au Néolithique (la période la plus récente de la préhistoire), l’homme découvre le lait, l’aliment naturel le plus complet, grâce aux animaux domestiqués : chèvres et moutons. Cette consommation plus régulière de protéines d’origine animale déclenche un incroyable développement démographique. C’est le début des grandes civilisations sédentaires de cultivateurs – éleveurs.

Production

Aujourd’hui, dans le Nord-Pas de Calais, le lait est la deuxième production (en valeur) de l’agriculture, après les céréales. Cela représente chaque année 16 % du total du chiffre d’affaires de l’agriculture régionale, soit 390 millions d’euros. Une exploitation sur trois produit du lait ; les régions agricoles du Boulonnais, du Haut Pays, de l’Avesnois sont presque exclusivement des zones laitières. D’ailleurs, dans l’Avesnois, on compte plus de 100 vaches laitières par km² !

Dans la région, le lait est principalement transformé en yaourts et desserts lactés frais, ainsi qu’en ingrédients alimentaires à base de lait. D’ailleurs, dans l’hexagone, un yaourt sur sept provient du Nord-Pas de Calais.

Annuellement, chaque français consomme 74 litres de lait et plus de 32 kg de fromages.

Le saviez-vous

Dans le pré, une vache avale plus de 60 kg d’herbe (ou végétaux) par jour et boit 80 à 100 litres d’eau. Elle mange pendant 8 heures, entrecoupées de période de rumination… pour donner plus de 25 litres de lait par jour. Les championnes en donnent jusqu’à 30 litres.

 

Crédit photo : CNIEL

Avec le soutien de :