Pissenlit vert

Historique

Dès le XVIème siècle, ses propriétés dépuratives et diurétiques (qui lui valent son nom populaire de pissenlit) sont reconnues. Commun en Europe, le pissenlit se trouve sur tous les terrains, pelouses et prés, jusqu’à 3 000 mètres d’altitude.

Production

Le pissenlit est une plante vivace, à double système racinaire : rhizome et racine pivotante de la grosseur d’un doigt. Les feuilles sont dentelées, disposées en rosette à la base de la plante. Les fleurs jaunes sont portées par des tiges creuses remplies de latex. Elles donnent naissance à des fruits réunis en une boule duveteuse dont les aigrettes s’envolent au premier vent. La plante peut être cueillie à l’état sauvage, mais elle est aussi cultivée (il faut 5 semaines pour faire un pissenlit) annuellement, à la manière d’une endive (la racine est repiquée chaque année).

Santé

Le pissenlit est un légume-salade remarquablement riche en provitamine A ou carotène (une portion de 50 g permet de couvrir le besoin quotidien). Il est également intéressant pour son apport en vitamine C et en fer. On lui attribue des vertus dépuratives : il stimule le fonctionnement de la vésicule biliaire grâce à ses composés amers et possède (en raison de sa richesse en potassium) une indéniable action diurétique. Les fibres du pissenlit sont très efficaces sur le transit intestinal.

Avec le soutien de :